Logo Les Wilds

Les Wilds: un voyage pour un changement de vie

Escales

La Dominique et Marie-Galante

image auteur

21/03/2020

Image intro article

Nous sommes samedi 7 mars, nous avons rejoint l'anse Mitan depuis quelques jours pour préparer comme il se doit l'arrivée de Lionel. Malgré la grève des contrôleurs aériens français, il nous rejoint en fin de journée sur le ponton. Quel bonheur de le serrer dans nos bras. Nous voilà partis pour deux semaines de découverte et d'aventures. (Laissez-moi rêver, on ne sait pas encore que l'on va finir confiner dans une semaine😇.)
Dès le lendemain matin nous levons l'ancre en direction de Saint-Pierre au nord de la Martinique. C'est un excellent mouillage au pied de la montagne Pelée. C'est la plus ancienne ville de l'île. A l'époque coloniale on la surnommait même le Petit Paris. Elle a longtemps été la capitale économique de l'île, jusqu'à la terrible éruption volcanique de 1902, qui l'a engloutie en quelques minutes en tuant ses 26'000 habitants. Depuis elle n'a jamais retrouvé sa splendeur, mais ça reste une escale chargée d'histoire.
Pour les amateurs de plongée, des dizaines d'épaves gisent par 20 à 50 mètres de fond dans la baie.

Après une belle soirée à terre et quelques courses au marché nous poursuivons notre route en direction de la Dominique. Nous montons directement à Portsmouth et nous y retrouvons Providence, notre guide rencontré il y a 6 ans. Après toutes ces années le contact est d'une simplicité naturelle. Il nous raconte comment il a vécu la catastrophe de 2017. Ils ont vraiment fait preuve de résilience pour surmonter ce choc car l'île a été durement touchée.
Le lendemain nous embarquons à bord d'un mini bus avec Markus notre guide pour la journée. Nous allons visiter la partie nord de l'île; le volcan de Cold Soufrière, les magnifiques rochers de Red Rock et enfin une randonnée jusqu'à Chaudière Pool, un bassin naturel, réputé être une fontaine de Jouvence. Carrément!
Cette île est traversée par une chaîne de volcans, elle compte 365 rivières et 6 sortes différentes de forêts tropicales. Côté nature sauvage on est servi. D'ailleurs c'est une des rares îles sur laquelle des indiens caraïbes ont survécu à la colonisation. Ils ont pu se réfugier dans les montagnes où les colons n'osaient pas s'aventurer.

Image intro article

Le mouillage de Saint-Pierre

Image intro article

Plantation d'ananas en Dominique

Nous partons sur Marie-Galante avec une météo idéale, le vent est sud-est et nous permet de faire le trajet en un bord de près. Nous avions zappé cette escale il y a 6 ans car la météo n'était pas favorable. Nous sommes vraiment contents de pouvoir y aller cette fois.
C'est un gros contraste en arrivant au mouillage. Marie-Galante est surnommée l'île aux cent moulins. Pas besoin de vous faire un dessin. C'est tout plat😊
Nos amis de Zao sont là-bas pour deux semaines et nous sommes chaleureusement accueillis. Ils sont déjantés et ils nous font bien rire. Ils nous présentent Henry qui a un restaurant à terre. Il y a un piano, une terrasse les pieds dans le sable, du rhum, et des gens chaleureux, tous les ingrédients indispensables pour passer une soirée mémorable. Nous restons encore quelques jours avant de quitter ce paradis turquoise.

Nous avons prévu de louer une voiture en Martinique pour visiter l'île, faire des dégustations dans une rhumerie, aller découvrir la côte au vent et randonner dans les montagnes.
Sur le chemin nous faisons une escale à Roseau la capitale de la Dominique. La situation devient tendue en Europe et les rumeurs de l'arrêt des liaisons aériennes avec la France parviennent jusqu'à nous. Du coup, nous ne nous arrêtons que pour la nuit et rentrons en Martinique dès le lendemain. Le mouillage de grande Anse est tellement bondé que nous allons directement à Sainte-Anne où nous arrivons en fin de journée. Les rumeurs de confinement se font de plus en plus forte. Le lendemain nous allons à terre faire la clearance d'entrée et des courses conséquentes. Mardi nous allons encore au Marin en annexe chercher du fuel et du gaz. De retour au bateau nous apprenons le confinement et l'interdiction pour les marins d'aller à terre. Ce sera une ambiance toute particulière pour la fin de ces vacances.

Image intro article

Les eaux turquoises de Marie-Galante

Image intro article

Roseau, Dominique

Album photo

Retour aux news

Palmier
. . .

Retour aux news

Palmier
. . .
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x