Logo Les Wilds

Les Wilds: un voyage pour un changement de vie

Escales

Gibraltar

image auteur

30/09/2020

Image intro article

Une fois de plus nous manquons de vent pour atteindre Gibraltar, malgré les prévisions. Cela nous permet quand même de sortir le spi, puis dans un deuxième temps de tester notre tangon. Nous devons choisir les bouts pour le hale-bas et définir le positionnement des poulies. Nous sortons l’écoute du chariot pour la passer à l’extérieur et sans vent c’est plus facile à tester. Nous regrettons qu’il n’y ait plus de rail de fargue sur ces nouveaux bateaux, car cela facilitait grandement ce genre d’installation.
Après une matinée à manoeuvrer notre nouveau matériel, on se résout à mettre le moteur. On n’arrive pas à dépasser les 3 noeuds. Et là surprise, on avance pas vraiment non plus, car on a deux noeuds de courant contraire, on a 6,2 noeuds an loch et 4 noeuds en vitesse fond.
La nuit tombe, c’est très humide, on croise les doigts pour ne pas avoir de brouillard. On relit vite fait le mode d’emploi du radar. Dans le détroit, le trafic est vraiment dense. Ces navigations de nuit sont longues et pas très agréables, mais c’est le seul moyen d’avancer.

Le jour se lève enfin et heureusement pas de brouillard, juste un peu de brume. Le courant a tourné et nous porte enfin vers la baie de Gibraltar, que nous atteignons en milieu de journée.
Nous trouvons le courage d’aller faire le plein de fuel chez les anglais, afin de bénéficier de la détaxe. Ça vaut vraiment la peine. Enfin, nous allons nous poser à la marina Alcaidesa côté espagnol.
Il est temps de partir explorer ce rocher et je convaincs tout le monde d’y monter à pied. Je sens un peu de grogne pendant la montée, car il fait vraiment chaud et humide et nous sommes assaillis par les mouches 🙂 Mais ça en vaut la peine, le point de vue de là-haut est absolument magnifique. C’est quand même plus classe que de prendre le téléphérique !
Le temps de saluer les singes et nous redescendons sur l’autre versant par des escaliers vertigineux.
Il est temps de fêter l'anniversaire de notre capitaine. Dommage que les Tacum soient partis ce matin, on aurait bien fait la fête avec eux...

Image intro article

L'arrivée à Gibraltar est toujours impressionante

Image intro article

L'aéroport de Gibraltar avec la marina au fond

Album photo

Retour aux news

Palmier
. . .

Retour aux news

Palmier
. . .
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x