Logo Les Wilds

Les Wilds: un voyage pour un changement de vie

Escales

Carthagène

image auteur

25/09/2019

Image intro article

Après trois semaines d'escale, nous sommes vraiment contents de reprendre la mer. Comme d’habitude, nous commençons par tester du matériel. Nous partons donc au moteur et essayons à nouveau notre déssal, persuadés d’avoir résolu l’énigme…
Bon, ben en fait ça marche toujours pas. La pompe haute pression s’arrête dès qu’on met de l’eau de mer. Mais on ne déprime plus, car on SAIT qu’on va y arriver.
En plus ça entretient nos neurones qui turbinent pour trouver la solution. On saura plus quoi faire à l’apéro quand ça marchera.🧐
Ensuite, on passe à l’hydro chargeur. Et là c’est un succès total, ça fonctionne du premier coup ! Ce qui mérite quand même d’être relevé .

On est super motivé d’être en mer, malgré le vent en plein dans le nez. On tire des bords, le bateau avance pas mal, le bruit de l’eau sur la coque, mmmh c’est top !
On a une nav de 150 NM à faire quand même et au bout de trois heures on a l’impression, tribord amure de faire route sur Valence. L’enthousiasme baisse d’un cran, et finalement on met le moteur.
Le vent tombe au début de la nuit, et pour le reste de notre route nous naviguons sur une mer calme. Nous sommes accompagnés par la lune, les étoiles et les cargos qui longent la côte en direction de Gibraltar.

Image intro article

Les filles en navigation, ça discute !

Image intro article

On ne se lasse pas de ces couchers de soleil en mer

C’est notre deuxième escale dans cette ville. Nous nous y sommes arrêtés en juin 2014, au retour de notre premier voyage. Nous en avons gardé d'excellents souvenirs.
Cette fois, par hasard, nous arrivons au début des 10 jours de fêtes de la ville. C'est la commémoration de la prise de Carthage par les troupes romaines de Scipion en 209 avant J.C..
La ville a été fondée par Hasdrubal le Beau, de Carthage, 20 ans plus tôt. C’est de là que son beau-frère Hannibal Barca part en guerre contre l’empire romain en 218 av. J.C. Avec ses éléphants il traverse les Pyrénées et les Alpes (ceux qui ont des enfants en 8P Harmos connaissent cette page marquante de l’histoire :-). Moins de 10 ans plus tard la ville est prise par les romains.

Bref, on est super au courant, parce qu’il est impossible d’échapper aux spectacles. Une foule de romains et de carthaginois ont envahi la ville cette semaine. C’est vraiment un coup de bol d’être arrivé à ce moment là car l’ambiance est vraiment spéciale.
On commence à voir de plus en plus de bateaux de voyage autour de nous. On fait connaissance des Tacum, nos presque voisins de ponton. Ils sont en route pour une année sabbatique autour de l’Atlantique. 4 enfants dont les deux grands suivent presque les mêmes années scolaires au CNED que les filles. On peut partager nos galères de démarrage de voyage. Nous rencontrons tous des soucis au niveau de notre monture et de l’école.
Du coup, on passe une super soirée en leur compagnie. On va sûrement se croiser encore quelques fois sur la route des Antilles.

Image intro article

Les romains en plein interview

Image intro article

Le théâtre romain de Carthagène

Album photo

Retour aux news

Palmier
. . .

Retour aux news

Palmier
. . .
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x